Randonnée : La Marion

Au milieu du XVIIIe siècle, Marie Louise Tromel, plus connue comme « Marion du Faouet », à la tête d’une bande de malandrins détroussaient les voyageurs et les marchands de Quimper à Carhaix. Voleuse, certes, mais qui tel Robin des Bois, redistribuait au plus pauvres et accordait des sauf-conduits à qui lui inspirait confiance! Plusieurs fois arrêtée, évadée ou libérée, elle finira toutefois pendue à Quimper en 1755.

L’histoire (ou la légende) dit qu’elle faillie être arrêtée à Restlouet et que son ombre plane encore dans les forets qui couvrent les crêtes des Montagnes Noires de Plévin à Laz.

Niveau Moyen. Pas de difficultés techniques particulières mais quelques passages à dénivelés marqués et rapides.

Déroulement

Jour 1 : Le Pellem – Rest Louet (13 km / 3.5 h. env.)

Accueil des randonneurs vers 9h00 à la ferme.
Avant de partir, vous faites connaissance avec les ânes, apprenez à les panser, les bâter et les soigner.

Vous remontez tout le coteau des Montagnes Noires, du canal en fond de vallée jusqu’au point de vue du Minez Gliqueric pour découvrir une vue panoramique de la Haute Cornouaille. Bocage agricole et landes sauvages au programme.

Hébergement sur une zone de bivouac (sanitaire et point d’eau) avec la visite indispensable du Musée des Automates, mémoire de la vie rurale des Montagnes Noires
Aucun ravitaillement possible.

Jour 2 : Rest Louet – Tronjoly (17 ou 21 km / 4 à 5 h. env.)

Vous rejoignez Gourin, la « Capitale » des Montagnes Noires en empruntant des chemins millénaires au travers de la forêt.

Hébergement en gite d’étape.
Ravitaillement possible à l’étape.

Jour 3 : Tronjoly – Le Pellem (20 km / 5h. env.)

Vous rejoignez le canal de Nantes à Brest en suivant la trace des trains du Réseau Breton.

Ravitaillement possible sur le parcours.

Téléchargez la fiche descriptive

Retour aux randonnées